• Bienvenue sur le site du Conservatoire d’Espaces Naturels de Guyane 

Emploi

   >> La réserve naturelle régionale Trésor recrute un(e) animateur(trice) du territoire sur la Montagne de Kaw

Contexte local

La Montagne de Kaw, située au sud-est de Cayenne, s’étend de part et d’autre de l’axe reliant le bourg de Roura au débarcadère des marais de Kaw. Cet espace remarquable, accessible par la Route Départementale 6, est reconnu pour la riche diversité de ses habitats (principalement forestiers), de sa faune et de sa flore, avec un rayonnement à l’échelle régionale. La montagne de Kaw bénéficie d’un statut de protection partiel depuis plus de vingt ans avec la création de deux réserves naturelles : la Réserve Naturelle Nationale de Kaw-Roura (RNNKR) et la Réserve Naturelle Régionale Trésor (RNRT). A cela s’ajoutent d’autres outils réglementant les usages de la zone : un arrêté préfectoral de protection des biotopes (APPB) jouxtant les deux réserves et une zone de droit d’usage (ZDUC) a été attribuée aux habitants de Favard entre l’APPB et la RNNKR.

La Montagne de Kaw présente la possibilité d’allier conservation des patrimoines naturels et culturels, structuration de l’offre éco-touristique et ancrage territorial. Grâce à des financements de la Collectivité Territoriale de Guyane, de la Direction Générale des Territoires et de la Mer de Guyane et de la Fondation Trésor, l’association Trésor coordonne l’élaboration d’une stratégie de territoire à l’échelle de la montagne de Kaw.

Cette stratégie s’articule autour de 3 principaux axes :

➢ Assurer une conservation durable des patrimoines naturel et culturel de la zone (opération de gestion de la biodiversité coordonnée, adaptations des réglementations…) ;

➢ Accompagner le développement d’une activité éco-touristique durable et respectueuse des espaces naturels et culturels ;

➢ Assurer un ancrage territorial des activités touristiques et de conservation, en lien étroit avec les habitants du territoire.

Dans ce cadre, une concertation élargie des parties prenantes de ce secteur sera menée. Une cheffe de projet a été recrutée au sein de l’association Trésor pour piloter et mettre en œuvre le processus de concertation ainsi que de rédiger la stratégie de territoire et un plan d’actions opérationnel.

Description du poste

Il s’agit d’assister la cheffe de projet dans les processus de concertation avec les acteurs du territoire. L’animateur/animatrice de territoire participera ainsi aux étapes de travail suivantes :

- État des lieux concernant l’ensemble des données administratives, techniques, règlementaires et en termes d’usages sur le territoire de la montagne de Kaw ; – Diagnostic partagé des enjeux sur le territoire ;

- Stratégie sous la forme de scénarii comprenant des actions concrètes et réalistes.

Chacune de ces étapes nécessite un travail collaboratif avec l’ensemble des représentants institutionnels et politiques, des structures gestionnaires d’espaces naturels et des usagers du territoire. L’animateur/animatrice de territoire sera placé(e) sous l’autorité du directeur de l’association Trésor. Il/elle sera amené(e) à représenter l’association à l’extérieur.

Missions

En appui à la cheffe de projet, l’Animateur/Animatrice du territoire aura en charge :

  • Rencontrer les partenaires du projet et les usagers de la zone afin de réaliser une cartographie des usages sur la montagne de Kaw et de faire émerger des orientations de gestion et de développement. Les usages pré-identifiés sont les zones naturelles à forts enjeux, les zones de développement éco-touristique, ainsi que les pratiques effectives (loisirs, tourisme, chasse, braconnage, etc.) ;
  • Appuyer le travail d’enquête mené par la cheffe de projet dans le cadre de l’état des lieux et du diagnostic partagé ;
  • Contribuer aux processus de concertation en co-animant des groupes de travail nécessaire à l’élaboration de la stratégie.

Ces missions impliquent donc :

  • Un travail d’enquête de terrain approfondi afin de cartographier précisément les usages de la zone d’étude ;
  • Un travail d’animation entre les acteurs du territoire ;
  • Une organisation logistique et un encadrement de réunions et d’ateliers participatifs (dont la conception d’animations et d’outils pédagogiques) ;
  • Une communication appropriée auprès des usagers du territoire pour mobiliser tous les acteurs dans la réalisation de cette démarche stratégique ;
  • Une analyse de données bibliographiques (littérature grise)

Compétences requises

  • Formation Bac+3 ou une expérience dans le domaine de l’aménagement du territoire et/ou dans l’animation.
  • Expérience dans l’organisation et l’animation territoriale (au moins 1 an).
  • Maîtrise indispensable des outils informatiques notamment les outils cartographiques (QGis).
  • Savoir-faire relationnel dans le cadre des relations avec la population locale, les associations, les collectivités et les différents acteurs en présence.
  • Connaissance et intérêt pour l’environnement, la conservation et le développement durable.
  • Connaissance et intérêt pour le milieu tropical.
  • Capacités rédactionnelles, de synthèse, de vulgarisation, de communication et d’animation.
  • Aptitude à l’expression orale et écrite.
  • Permis de conduire B indispensable.
  • Bonne condition physique (travail occasionnel de terrain en forêt tropicale).
  • L’aptitude orale en créole guyanais et la connaissance de la Guyane constitueront un atout.

CONDITIONS DE RECRUTEMENT 

  • Contrat : CDD de 8 mois (avec période d’essai de 1 mois).
  • Prise de poste souhaitée : 1er novembre 2020.
  • Régime horaire 35h hebdomadaire. Travail à temps plein.
  • Lieu : Cayenne avec déplacements fréquents sur Roura
  • Rémunération: Groupe E de la Convention Collective Nationale de l’Animation, coefficient 350. 

CONTACTS

Veuillez adresser votre C.V. et une lettre de motivation par mail aux deux adresses suivantes :

guillaume.decalf@espaces-naturels.fr

marine.loisy@espaces-naturels.fr

en précisant vos disponibilités, avant le 26 octobre 2020.

 

 >> Le parc naturel régional de la Guyane recrute un(e) conservateur(trice) pour la réserve naturelle de l’Amana

Nombre de poste à pourvoir : 1 

Lieu: Awala-Yalimapo

Date d’embauche ferme: 1er septembre 2020

Profil de poste: Conservateur/trice

Type de contrat : CDD de 2 ans

Rémunération : Grille Indiciaire FPT

Présentation du poste

Le conservateur élabore le plan de gestion de la RN en lien avec le gestionnaire et la DGTM.
Il met en place et coordonne les actions de protection et de gestion de la nature sur la RN : gestion et surveillance du patrimoine naturel, suivi scientifique, mise en place de programmes scientifiques, accueil et sensibilisation du public, gestion administrative.
Le conservateur est garant de la bonne exécution de la gestion de la RN.

Missions et activités principales

  • Elabore le plan de gestion de la Réserve Naturelle en lien avec les élus, les collaborateurs et les bénévoles concernés, assure sa mise en oeuvre et son évaluation.
  • Prépare et formalise un programme d’actions pluriannuel
  • Met en oeuvre, suit et coordonne les actions prévues au plan de gestion, organise son actualisation et son évaluation
  • Coordonne et contrôle le fonctionnement administratif et financier de la réserve, la mise en oeuvre du plan de gestion et la cohésion des équipes
  • Encadre le personnel et les relations avec les stagiaires.
  • Assure les relations extérieures et la représentation de la réserve à l’égard des institutions partenaires, des financeurs et des réseaux
  • Contribue à l’insertion de la réserve dans le contexte socioculturel et économique local et régional Pilote et coordonne le montage des dossiers de financement
  • Élabore en lien avec les personnes compétentes et le Conseil Scientifique, les programmes de recherche et les protocoles scientifiques
  • Définit avec le comité consultatif, le représentant de l’Etat, le procureur et les gardes, les orientations et les priorités concernant la surveillance de la réserve
  • Organise et pilote en lien avec l’autorité préfectorale les réunions du comité consultatif de gestion
  • Organise la consultation avec les acteurs concernés
  • Peut assurer des tâches d’animation et d’accueil de publics stratégiques ou spécialisés
  • Peut assurer des activités de communication et de vulgarisation scientifique sur la réserve
  • Peut ponctuellement être amené à exercer une activité de police de la nature (pour les personnes commissionnés et assermentés
  • Elabore et exécute le budget de la RN
  • Elabore, avec l’appui de ses collaborateurs, les documents rendant compte de l’activité de la RN
  • Met en place les protocoles naturalistes
  • Gère et analyse les données

Activités ponctuelles ou spécifiques 

  • Recherche des financements et suit les dossiers de demandes de subventions
  • Est responsable de l’équilibre financier du budget de la RN
  • Peut assurer des activités de communication et d’animation (conférences, animations) sur la RN ou à l’extérieur
  • Elabore le cas échéant des outils de communication
  • Peut intervenir au titre de la gestion de la fréquentation, de la signalétique de la RN
  • Peut être amené à exercer une activité de police de la nature (dans le cas de commissionnés et assermentés)

Compétences requises

Connaissances

- Connaissances scientifiques et naturalistes
- Connaissances juridiques, administratives et financières (notamment de la fonction
publique)
- Fonctionnement administratif et juridique de la RN
- Connaissance du site, d’un point de vue naturaliste mais aussi socio-culturel et
économique,
- Connaissance des réseaux environnementalistes et des acteurs locaux et régionaux
- Connaissances de l’Environnement institutionnel et partenarial de la RN
- Réglementation des RN, code de l’environnement
- Politiques publiques de l’environnement
- Principes et techniques de gestion d’un espace naturel protégé
- Finalités, contenu, modalités d’élaboration et d’évaluation d’un plan de gestion
- Code des marchés publics, modalités de financement
- Techniques de management
- Techniques de communication
- Bureautique

Savoir-faire 

- Capacité d’organisation et de gestion de nombreux dossiers en parallèle
- Capacité d’encadrement et de travail en équipe
- Capacité à négocier avec l’Etat, les collectivités territoriales, les associations locales
- Capacités rédactionnelles et de synthèse
- Capacité à vulgariser le savoir scientifique
- Capacité d’ingénierie de montage de dossiers financiers complexes
- Capacité à gérer les relations humaines dans un groupe
- Capacité d’organisation et de gestion de nombreux dossiers en parallèle
- Capacité d’encadrement et de travail en équipe
- Capacité à négocier avec l’Etat, les collectivités territoriales, les associations locales
- Capacités rédactionnelles et de synthèse
- Capacité à vulgariser le savoir scientifique
- Capacité d’ingénierie de montage de dossiers financiers complexes
- Capacité à gérer les relations humaines dans un groupe

Savoir-être

- Autonomie
- Capacité au travail en équipe et en réseau
- Capacité d’organisation, de gestion de projet
- Aptitudes relationnelles avec des interlocuteurs de toute nature (habitants, usagers,
opérateurs touristiques, Etat, Collectivités Territoriales, associations, scientifiques…)
- Aptitude à l’expression orale
- Diplomatie
- Dynamisme dans la durée
- Sens politique et stratégique.

 

CONDITIONS DE RECRUTEMENT 

Conditions d’exercices:

Affectation: Maison de la Réserve Naturelle d’Awala-Yalimapo

Temps de travail: 37 heures

Conditions d’exercice: 

  • Gestion du temps arythmique, horaires irréguliers, avec amplitude variable en fonction des obligations des missions confiées
  • Flexibilité extrême
  • Rythme de travail soutenu, pics d’activité liés aux échéances des missions confiées, à l’agenda de la Présidente du Parc Naturel Régional de Guyane, aux imprévus
  • Disponibilité

Compétences générales: 

  • Expérience exigée en Gestion administrative et financière, en Management, en
  • Sensibilisation au patrimoine naturel et Environnement
  • Autonomie dans la mise en oeuvre des orientations et dans la définition des priorités d’actions
  • Force de proposition auprès du gestionnaire
  • Bonne connaissance généraliste en écologie, ainsi qu’une connaissance du contexte guyanais ou une expérience en milieu tropical est souhaitée
  • Esprit d’initiative, dynamique sens du travail en équipe, bon relationnel, écoute, disponibilité, grande mobilité

Diplômes et expérience professionnelle requis: 

Métier accessible aux titulaires de diplômes à partir du niveau II
Permis B (si possible avec Permis B.E)
Permis côtier et/ou fluvial appréciés

Expériences professionnelles fortement souhaitées
Connaissance du secteur public et des services de la collectivité
Bonne culture générale. 

Cadre statutaire: 

Catégorie: A – contractuel

Filière : Administrative/Technique

Cadre d’emploi: Attachés Territoriaux/Ingénieurs territoriaux

Contacts

Les candidat(e)s sont invité(e)s à faire parvenir leur CV et lettre de motivation
avant le 31 Juillet 2020
à l’attention de :

Madame la Présidente
Parc naturel régional de la Guyane
31, Rue F. ARAGO- 97300 Cayenne
Mail : k.plumer.pnrg@gmail.com
m.appolinaire.pnrg@gmail.com

 

  >> Le CENG recrute un(e) directeur(trice)

                                    

Type de contrat : CDI

Employeur : Conservatoire d’espaces naturels de Guyane (CENG)

Mission : 

Le conservatoire d’espaces naturels de Guyane recherche un(e) directeur(trice).

Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Guyane :

Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Guyane (CENG) est une association créée en 2009 sous l’impulsion des gestionnaires d’espaces naturels de Guyane existants, avec l’objectif de contribuer à la gestion de ces espaces à l’échelle régionale suivant 6 axes d’intervention :

• Animation du réseau de gestionnaires
• Proposition de nouveaux espaces à gérer
• Aide à la gouvernance des espaces protégés
• Gestion des données environnementales
• Amélioration des conditions d’emploi dans les espaces protégés
• Acquisition et/ou gestion de sites naturels.

Aujourd’hui le CENG regroupe les associations GEPOG, Kwata, Sepanguy, Trésor, le Parc Naturel Régional de Guyane, le Parc Amazonien de Guyane, l’Office National des Forêts et la Commune de Sinnamary.

La structure emploi actuellement 1 ETP pour l’animation du réseau des gestionnaires.

LA MISSION :

Soutenu par la DGTM (ex-DEAL) Guyane, le CEN Guyane souhaite renforcer les actions déjà entreprises depuis sa création et dynamiser les thématiques peu traitées qui sont dans son champ d’action. Le/la directeur(trice) en application des décisions du conseil d’administration et sous tutelle du président sera l’acteur majeur de cette dynamique en réalisant les missions suivantes :

• Développer la dynamique et la prospective pour le CEN :
Propose au conseil d’administration une stratégie pour le CEN (plan d’action quinquennal)
Anime et contribue à une réflexion sur le positionnement institutionnel du CEN et sur son évolution
S’assure de la cohérence du projet avec la charte du réseau CEN
Assure la promotion d’une éthique de la démarche Conservatoire
Contribue à l’obtention de l’agrément CEN institué par la loi « Grenelle II » du 12 juillet 2010 puis confirmé par la loi « biodiversité » du 8 août 2016
Recherche de nouveaux moyens innovants de développement pour le CEN en relation avec différents partenaires de la biodiversité

• Développer et organiser les moyens financiers et opérationnels du CEN :
Met en œuvre le projet associatif du CEN sur le plan programmatique et budgétaire
Recherche de financements, notamment prospection de nouvelles sources (actions ponctuelles ou innovantes)
Contrôle la bonne conduite budgétaire des actions
Contrôle l’élaboration des bilans et des rapports annuels

• Organiser et encadrer le travail des équipes du CEN :
Renforce l’équipe salariée du CEN : réalise le recrutement du personnel, en relation avec le Président
Organise la planification annuelle du travail
Supervise la réalisation des programmes (travail de coordination, suivi de l’exécution du travail, évaluation des résultats)
Organise et anime des réunions d’équipe

• Représenter le CEN et assurer les relations partenariales :
Représente le CEN, par délégation du Président, auprès des partenaires institutionnels et financiers
Cadre les principes de relations partenariales sur les dossiers et intervient dans la résolution des difficultés ou sur les dossiers délicats
Impulse une dynamique de concertation et de dialogue entre acteurs autour d’une culture « CEN » commune, œuvre à la résolution des conflits potentiels
Veille à générer une image positive du CEN
Renforce les liens avec la fédération et le réseau des CEN

• Organiser et animer les réunions institutionnelles :
Propose des éléments au Président pour l’élaboration de l’ordre du jour des réunions
Prépare l’AG selon les prescriptions du Président
Prépare les travaux du CA et du bureau et s’assure de la mise en œuvre des décisions

LE (LA) CANDIDAT(E)

Expérience professionnelle de 5 à 10 ans minimum, en rapport avec le poste
Formation Bac + 5 ou ingénieur
Conviction pour la protection de la nature et esprit associatif ; expérience en conservatoire d’espaces naturels ou en gestion d’espaces naturels appréciée
Maîtrise du fonctionnement des politiques publiques en matière d’environnement et de développement local
Capacité relationnelle et de négociation à un niveau élevé, aisance pour la prise de la parole en public, l’animation de réunions et des débats
Expérience et compétences avérées en gestion du personnel
Compétences avérées en ingénierie de montage de dossiers financiers
Esprit de synthèse et compétences rédactionnelles, bonne maîtrise des logiciels de bureautique

CONDITIONS MATERIELLES LIEES AU POSTE

Le poste en CDI est à pourvoir dès que possible.
Le poste est basé dans les locaux du CENG à Cayenne (Guyane française).
La rémunération minimum pour ce poste correspond à l’indice 500 de la convention collective nationale de l’animation (négociable)

Pour postuler, merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation adressés au Président par e-mail à l’adresse suivante avant le 29 mars:
cen.guyane@gmail.com

Date de prise de poste : Dès que possible

Lieu de travail : Cayenne, Guyane Française