•  

    Mutualiser la communication!

     

  • Bienvenue sur le site du Conservatoire d’Espaces Naturels de Guyane !

  • Premier forum des gestionnaires des espaces naturels protégés organisé en Guyane!

Salines de Montjoly

salines-mare
Superficie : 63 ha
Grands Biotopes: Marais, cordon dunaire, mangrove
Date de création: Acquisition par le CdL en 1985
Gestionnaire: Association Kwata
Equipe: Conservatrice/garde du littoral + 1 garde du littoral

Entre plage, marais et mangrove

Dès 1985, le Conservatoire du Littoral (CdL) acquiert les Salines de Montjoly. Sa superficie est de 63 ha. Depuis juin 2012 l’association Kwata est gestionnaire du site afin de mener à bien les objectifs du plan de gestion validé pas le Comité de gestion le 28 mars 2013. A l’heure actuelle, les derniers épisodes de fortes marées ont modifié le sentier des Salines de Montjoly de façon considérable. Des aménagements de réhabilitation sont prochainement prévus par le Conservatoire du Littoral afin de permettre la réouverture de certains secteurs.

 

salines-ponton

 

En pleine zone urbaine, les Salines de Montjoly sont remarquable par la diversité de ses milieux écologiques qui s’organisent sous forme de différent faciès parallèlement à la mer. La plage, soumise à un cycle érosif complexe, accueille sur ses parties les plus larges les pontes de nombreuses tortues marines. Le cordon dunaire séparant la lagune de la plage est colonisé par une végétation psammophile et arborée. Les zones humides en arrière du cordon dunaire accueillent de nombreux oiseaux, batraciens et reptiles. L’entrée d’eau de mer à marée haute entretien la diversité paysagère du site. Et enfin, la mangrove offre l’unique parcours en mangrove « grand public » de Guyane.

 

 

salines-serpent

Le site des Salines a toujours été le siège d’une pluriactivité, entre découverte nature, sport, promenade et détente. En effet, les visiteurs souhaitent découvrir de nouveaux espaces naturels qui diffèrent de leur cadre de vie habituel. Les Salines de Montjoly et ses richesses naturelles et paysagères représentent pour cette nouvelle forme de tourisme un potentiel particulièrement intéressant. De plus les aménagements permettent la découverte des divers milieux ainsi que la faune et la flore associée.

 

Grâce aux gardes du littoral, salariés de l’association Kwata, des actions préventives de surveillance vont être mises en place en complément d’actions de sensibilisation, d’animation nature et de sorties découvertes qui permettront une meilleure connaissance du sentier par le grand public.

Pour mieux connaître la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes du site, des suivis et inventaires sont régulièrement réalisés, afin de mieux répondre aux objectifs du plan de gestion : diminution de la pollution du plan d’eau, rendre le site plus attractif et suivre l’évolution de l’espace naturel.

Visiter le site de l’associaton Kwata

salines-pano-plage